Sphota, coopérative d'invention musicale

Fragments pour une théorie des masses à l’usage des jeunes générations

Samuel Sighicelli (2016-17) 40’
Pour 8 jeunes comédiens et jeune orchestre symphonique mis en espace

Descriptif

J’ai voulu permettre aux jeunes musiciens d’orchestre de vivre une expérience musicale particulière, où la mise en espace selon des configurations peu courantes, la présence de camarades comédiens parmi eux, ainsi que la responsabilisation de chacun à l’intérieur du groupe, seraient les leviers d’une petite révolution d’une quarantaine de minutes dans l’espace public.

L’orchestre est une mini société. On y trouve des pouvoirs, des traditions, des règles, des rituels, des familles, des chefs...il s’agit ici de mettre en évidence cette dimension de l’orchestre, en mettant de côté son chef suprême habituel, pour laisser les jeunes musiciens et comédiens prendre ensemble les rênes de cette partition. Partition faite de musique, de textes, de comportements et de déplacements dans l’espace.

Les textes de Pierre Kuentz dessinent une mythologie sociale où l’on perçoit la pensée situationniste. La parole des comédiens exprime avec une poésie teintée de réalité, les préoccupations actuelles et inactuelles de la jeune génération, imprégnée de numérique, d’errance, de peur et de désir à la fois...

[Samuel Sighicelli]

Musique: Samuel Sighicelli
Livret: Pierre Kuentz
Mise en espace: Samuel Sighicelli et Pierre Kuentz

Commande de la Cité des arts et du CRR de Chambéry

 

[version CRR d'Annecy - 2017]

[version CRR de Chambéry - 2017]